Pascal Guinebert

Pascal Guinebert, au parcours atypique, ne peut que vous toucher par son personnage sincère, un peu dissipé, ailleurs quelques fois.

Ailleurs ? Oui, dans un monde bien à lui. Un monde qu’il a rêvé, qu’il rêve. Un monde meilleur, sain, préservé, où nature et homme vivent en harmonie.

Sortie de sa Normandie natal, sa curiosité l’a amené à parcourir le monde. Il s’est nourri de ces cultures, de la nature sous toutes ses faces.

De retour à Paris, il parcourt la ville, se fascine pour l’éphémère des affiches, ces strates superposées qui l’intriguent. Il les déchire, les découvre, leur redonne une nouvelle vie.

Ce n’est pas simplement une affiche lacérée. Non, c’est bien plus. C’est aller au fond des strates et recréer, du néant, une nouvelle vie.

Des couleurs douces, parfois violentes aussi, des formes qui nous font découvrir des nouvelles facettes à chaque moment, des oiseaux, des personnages, crier la vérité des êtres que nous sommes, la détresse aussi devant cette humanité qui détruit notre terre-mère, inlassablement, mais aussi l’espoir, le regard vers ceux qui savent préserver ; d’où quelques fois cette violence crue, et juste après l’envol d’un oiseau, le cerf qui respire sa liberté, le repos de la verdure, la prière d’un chamane, des êtres juste sortis d’un rêve étrange…..

Aujourd’hui, nous sommes heureux de vous présenter cet artiste unique, qui travaille sans répit depuis plus de 20 ans, mais qui n’a jamais échangé avec le grand public.